onche onche à vous qui venez de l'internet!!! Venez discuter avec nous de jeux vidéos en tous genres, toute console confondue dans la joie, la bonne humeur et le délire!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Cinéma de façon générale

Aller en bas 
AuteurMessage
Weldar

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 28
Localisation : Coincé entre la dimension XY0542 et le Troisième Cercle des Enfers

MessageSujet: Le Cinéma de façon générale   Ven 9 Oct - 17:49

Ici c'est le topic de base sur le cinéma. Donc, parlez-en des derniers films vus ou de certains que vous voulez parler en particulier.

En ce moment, je suis dans ma période Cronemberg.
Je me suis enchainé l'autre soir The Dead Zone et The Brood.

L'un correspond plus au genre de David alors que l'autre reste évidemment basé sur le livre.

The Dead Zone

Tiré d'un des romans les plus célèbres de Stephen King. Cette adaptation est sans doute l'une des meilleures avec Carrie ou The Shining (bien que ce dernier soit assez différent du roman sur la fin).

Le film met en scène un jeune professeur d'une école primaire, Johnny Smith (Christopher Walken, fantastique), victime d'un accident de la route où il sombre dans le coma pendant 5 ans...
A son réveil, il découvrira qu'il a la capacité de voir l'avenir comme le passé en touchant la main d'une personne.
Il sera mis peu à peu à l'écart de la société et il lui arrivera différentes choses. Comme celle d'arrêter un ignoble tueur en série ou sa rencontre d'un politicien à l'avenir des plus monstrueux...

L'idée est intéressante avec comme slogan "Si vous avez l'avenir en main... Que ferez vous ?"
A un moment du film, Johnny demande à son médecin qu'est ce qu'il aurait fait dans les années 20 en connaissant l'avenir de Hitler ?
Ce film nous plonge dans cette noirceur de l'idée Qu'est que je ferais si...? Une question déroutante et effrayante.
En dehors de ça, le film conte l'histoire dramatique de Johnny Smith, qui de son coma, a perdu sa copine, son métier...et son don le mettra comme objet ou d'un homme à part dans la société.
L'évolution d'un homme brisé évoluant dans un monde froid et violent.

D'ailleurs en parlant de froideur dans le film, on le remarque déjà bien par le cadre : l'hiver (blague à part >> ).
Le film donne une certaine tension que ce soit le passage avec le tueur en série (quelques décors noirs), ou quand Smith lis l'avenir d'une personne en étant en quelque sorte 'présente' sur la scène mais il ne peut rien faire et les autres ne le voit pas. Il est spectacteur d'un avenir monstrueux et éprouvant.

Bref, une excellente expérience qui s'éloigne bêtement et simplement du genre Cronenbreg pour des raisons évidentes (adaptation d'un livre d'un genre différent). Mais c'est vraiment un beau film à voir.



The Brood

Sortie en 1979, The Brood (ou Chromosome 3 en vf) fait partie des vrais premiers films de Cronenberg (ou du moins celui avec un budget correcte ^^ )

Le film parle en quelque sorte d'une gentille famille dont Nola, la femme de Franck, est devenue dingue et elle fut envoyée dans une sorte de maison close pour les dérangés mentaux.
Le docteur Raglan (prestation impressionnante d'Oliver Reed) a inventé un procédé psychologique nommé la Psychoplasmie plutôt effrayante.
Alors que Franck avait envoyé sa fille Candice voir sa mère pendant quelques jours, il la retrouve couverte de blessure au dos à son retour. Il pense donc que sa femme est responsable et demande a avoir la garde de sa fille.

Plus tard, la mère de Nola est assassinée alors qu'elle gardait Candice par un enfant... à l'apparence monstrueuse.

The Brood rentre plus dans l'univers de Cronenberg avec manipulation génétique, le gore... son horreur à lui.
Mais ce film est moins à considérer comme un vulgaire film d'horreur, mais plutôt un drame familial. La trame du film met surtout en scène le combat de Franck pour garder sa fille face à la folie de sa femme (et puis, le cadre familial est pas vraiment beau ^^ )
Mais l'horreur ou plutôt la tension prime dans ce film, que ce soit les passages avec ces "enfants tueurs" ou les moments de psychoplasmie (d'ailleurs le film commence par une scène de ce genre... on peut dire à ce moment WTF en regardant ce dialogue déroutant et effrayant au début où on ne sait rien de ce qui se passe). Il y a une certaine idée de la mise en scène avec ces tensions ou ces meurtres sauvages... Sans être sanglants, ils sont à la fois enfantin parce que ce sont des enfants mais effrayant par que ce sont des monstres meurtriers. Peut être celui qui jette le plus c'est celui de la maitresse devant ses élèves. Non pas que ce soit gore (et on voit rien tout ou presque), mais parce qu'il se fait devant les enfants.

Enfin, on sent un peu le cliché des films d'horreur a contrario avec des personnages un peu creux, bien que Raglan sort du lot.

Un bon film en soi qui est à ne pas prendre pour un film d'horreur kitch des années 70, mais comme un film plus psychologique patinant dans l'horreur et le drame.

Sâle môme ! T'es privé de pancréa, tiens ! é_è


Bon, maintenant... faut que je vois Le festin nu >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Cinéma de façon générale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma " Le Normandy " au Havre : Projet de Reprise
» Institut des métiers du Cinéma de Normandie
» La fête du cinéma
» Quizz répliques de cinéma
» 2e édition du festival de cinéma "La Normandie et le monde".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeux Vidélires :: Discussions Diverses :: Cinéma-
Sauter vers: